18 mai
2018

Ecrire pour partager une vision et des expériences

A demain ressent le besoin de partager

Le monde et ses habitants sont de plus en plus connectés à Internet (3,81 milliards d’internautes, soit 51% de la population mondiale en avril 2017) et pourtant le besoin de se reconnecter est de plus en plus grandissant. Pourquoi une telle contradiction ? Les réseaux sociaux sont trop artificiels ? 1h16 par jour sur ces réseaux ne nous suffisent pas pour nous connecter ? Que faisons-nous durant les 18h hebdomadaires sur Internet ?

De nombreuses questions qui m’encouragent à écrire ces quelques lignes. En effet, A demain revient pour agir à sa façon alors quoi de mieux que de partager sa vision et ses expériences pour changer notre quotidien et nos mauvaises habitudes qui tuent notre planète. Reprendre la plume pour partager des solutions qui font changer les choses dans le bon sens est une évidence. Au sein du Groupe Centre Presse, A demain intègre la presse sur la partie e-commerce avec la gestion de la boutique Centre France. Tous les jours, ces quelques lignes résonnent comme un cri d’indignation et d’encouragement pour dire ce que l’on pense.

« Le droit de dire et de diffuser ce que nous pensons est le droit de tout homme libre »

Dans les prochains articles à venir, A demain partagera ses expériences du quotidien qui sont peut-être qu’une goutte d’eau dans cet océan de pollution, de plastique, de mauvais comportements, bref de toxicité pour la planète et pour tous ses êtres vivants.

En partageant ces expériences, l’objectif est de montrer que l’on peut agir avant de donner son pouvoir de consommation n’importe comment et à n’importe qui. Transports, Mode, Alimentation, Engagement social, bref les sujets sont sans limite au quotidien.

Rendez-vous pour un prochain article et d’ici là, ouvrez les yeux et l’esprit pour prendre conscient des enjeux.

Sources : Chiffres d’internet

4 avr
2018

A demain revient pour agir à sa façon

A demain a laissé passer le temps

A trop attendre, il sera trop tard… A regarder le monde changer sans rien faire, il sera difficile de répondre à cette question que pourront poser nos enfants « pourquoi n’avoir rien fait ? »… Il est important de prendre conscience des enjeux pour la survie de l’espère humaine et de la vie sur Terre.

Le 21 mars dernier, Nicolas Hulot (ministre de la transition écologique) réclamait un « sursaut d’indignation » devant l’hémicycle de l’Assemblée Nationale. Défendre la faune et la flore de la planète est un devoir pour chaque être humain mais « tout le monde s’en fiche ». Avant d’attendre que les politiques, les grandes entreprises ou son voisin agissent, chacun peut et doit agir avec ses armes et ses compétences. Personnellement, je revient pour agir à ma façon.

Nicolas Hulot, le 21 mars devant l\’Assemblée Nationale

« 30 % d’oiseaux en moins en quelques années, 80 % d’insectes en moins à l’échelle européenne, le dernier grand mâle rhinocéros blanc du nord de l’Afrique a disparu. Moi ça ne me provoque pas de la peine, pas de la colère, [mais] de la honte, de la honte de savoir que, derrière la sixième extinction, la biodiversité, la responsabilité, c’est nous. Il y a des tragédies invisibles et silencieuses dont on s’accommode tous les jours, eh bien je vous le dis, tout seul, je n’y arriverai pas. Oui je vais vous présenter un plan biodiversité dans les semaines qui viennent, qui va succéder à la stratégie de la biodiversité, mais très sincèrement, tout le monde s’en fiche, à part quelques-uns. Je veux simplement avoir un sursaut d’indignation et de réaction. »

Ensemble, agissons pour un monde meilleur

16 nov
2015

Et maintenant, que devons-nous faire, nous Français ?

A demain est partagé entre recueillement et envie d’agir

Paix et amour à Paris et dans le monde

Après les terribles attentats qui ont touché Paris et toute la France en cette soirée du 13 novembre 2015, beaucoup de citoyens peuvent se poser cette question : que devons-nous faire ? A court terme, il est important de soutenir les familles meurtries, donner son sang, aider les blessés et rester soudé. Mais après ?

Que faire après cette horreur ? Avoir peur et se renfermer sur soi-même ? Au contraire, avoir envie de libérer cette haine envers des terroristes ?

La France est en guerre. Le Président de la République a prononcé un mot qui a un sens très fort au regard de l’Histoire de nos civilisations. Il ne s’agit plus de prendre position dans tel ou tel pays pour défendre les Droits de l’Homme, mais il s’agit de protéger un peuple qui dépend des décisions d’une personne que nous avons élu. Nous, citoyens français, avons donné notre pouvoir entre les mains d’un « chef » qui doit représenter les français et prendre des décisions qui devront avoir un impact sur notre quotidien, sur l’image de la France, sur la place de la France dans le monde, sur les choix internationaux, etc… Mais, chaque action a un impact car « choisir, c’est renoncer » (André Gide). Renforcer la sécurité de nos libertés démocratiques pour lutter contre le terrorisme. De nombreux débats et réactions mettent en lumière des problèmes de société liés au terrorisme (inégalités sociales, liberté de circulation, intervention militaire à l’extérieur du territoire…). Il est donc venu le temps d’agir pour le long terme et ne pas craindre l’avenir. Mais que devons-nous faire ? dans quel sens ? avec quels objectifs ?

Liberté, égalité, fraternité

N’oublions pas nos valeurs. Mais n’oublions pas aussi qu’être citoyen français, c’est avoir des droits mais aussi des devoirs. La première réaction est d’analyser tous ces problèmes qui alimentent le terrorisme (l’exemple de Dominique de Villepin) et mesurer les risques de nos actions. La France est une démocratie qui a pour rôle « de faiseur de paix, de chercheur de dialogue, de médiateur ». « La haine entraine la haine, la guerre nourrit la guerre ». N’oublions pas l’Histoire et le populisme qui a propagé la haine. Ne donnons pas raison au terrorisme et évitons une désintégration sociale avec une rupture nationale. Le discours extrémiste ne résoudra rien mais l’immobilisme doit cessé et des actions fortes doivent être menées.

Éduquons nos enfants, créons de l’espoir, vivons ensemble pour un monde meilleur. La France des bisounours doit agir et ne plus « subir ».

18 juil
2015

Puy de Dôme en scène sous le soleil de l’été 2015

A demain était hier au sommet

image

Depuis début juillet, le sommet du Puy de Dôme invite le 7ème Art certains jeudis. et vendredis soirs. Au programme, 1h30 de projection sur l’écran géant et sous les étoiles ou des concerts et spectacles d’Arts de rue. Pour gravir les pentes du volcan puydomois, deux solutions s’offrent à vous : soit le Panoramique des dômes, ce train à crémaillère qui enlasse  le puy, soit la marche à pied avec la montée des Muletiers ou les nombreux sentiers qui peuvent mener au sommet.
Hier, la seconde option nous a permis d’entretenir notre souffle pour enchainer et swinger aux sons du groupe NMB BrassBand. Jazz et afrobeat pour retourner le volcan ! Une super expérience sous le soleil couchant et avec des températures plus supportables qu’au coeur de Clermont-Ferrand.
Les prochains rendez-vous sont donnés avec dès jeudi 23 juillet, la projection d’une sélection des meilleurs courts-métrage du « Festival Sauve qui peut le court métrage ». A partir de 21h30 et jusqu’à 23h30, profitez de ce cinéma en plein air gratuitement (si vous chaussez les bonnes chaussures!).
Le lendemain, spectacle hip-hop, la semaine suivante, théâtre « Nos 4 fantastiques » (compagnie Wakan) et çà continue au mois d’août !
L’été à Clermont-Ferrand est l’occasion de profiter des nombreuses animations (Contres plongées par exemple).

23 juin
2015

Internet Art, moi l’intelligence autonome

A demain s’interroge sur « Moi, Internet »

Ce court-métrage est une expérience artistique basée sur le visuel et la poésie. Et si l’hypothèse qu’Internet puisse un jour développer une conscience ? Doté d’une intelligence autonome grâce à l’accumulation des milliards de données échangées sur le web, Internet pourrait bouleversé l’humanité devenant hyper dépendante au quotidien. L’hyper connexion nous déconnecte peut-être de cette conscience, de la place et l’avenir de l’Homme.

Réalisation : Ugo Savouillan, Alexis Dovera et Christophe Michalon

4 juin
2015

Généalogie de votre famille en Auvergne

A demain soutient un ami généalogiste professionnel

Connaissez-vous l’histoire de votre famille ? Vos parents, OK. Vos grands-parents, OK. Mais plus loin dans votre généalogie ?

Le travail de généalogiste est minutieux, long mais passionnant. Imaginez un acte notarié révélant la vente d’une maison et d’un jardin pour soigner un enfant ou encore l’histoire d’une maison transmise de génération entre génération. Pour dénicher les documents authentiques des fonds d’archives, l’expertise du généalogiste Histoire & Familles met tout son savoir-faire à votre disposition.

Généalogie, généalogie immobilière et foncière, biographie, histoire de votre nom, paléographie (étude des écritures anciennes), découvrez les prestations proposées. Une bonne idée cadeau pour reconstruire le puzzle de votre histoire de famille.

Contactez votre expert généalogiste.

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

mai 2018
L Ma Me J V S D
« avr    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.