Tourisme à Kaunas

5 juin 2010 par A demain, Pas de commentaire »

Le début de notre week-end commence à Kaunas.

kaunas montage wikipedia

Deuxième ville du pays (environ 380 000 habitants), Kaunas est plus connue pour son équipe de basket-ball (Žalgiris Kaunas) que pour son attraction touristique. On ne le sait pas quand on arrive mais Kaunas est le plus important port fluvial des pays Baltes, sur le Niémen. Ce n’est pas ce que l’on voit lorsque l’on se balade dans le centre-ville. Il faut plutôt s’attarder sur la vieille ville, ses nombreuses églises (10 églises, ouvertes et plus ou moins bien préservées à l’intérieur). Elle est bordée par Neris au Nord et Nemunas, les deux rivières qui se rejoignent au bout de la vieille ville. Il faut se perdre dans les ruelles et découvrir de nombreuses boutiques de souvenirs, trouvez la maison de Perknas, un monument gothique, non religieux. Autre point à visiter, le cloître Notre Dame de Pazaislis, à l’Est de la ville, bordé par un lac artificiel (Kauno Marios) pour la production électrique.

Les transports en commun sont le meilleur moyen de se déplacer (même si les distances ne sont pas importantes) et surtout un moyen peu cher (2 Litas, soit un peu plus de 50 centimes le trajet). Le billet n’est pas réutilisable, une fois que vous sortez du bus, vous devrez en racheter un autre. Il y a les bus classiques et les mini-bus, à tester car c’est typique. Mini-bus de 15 personnes, il vous en coûtera 2,5 Litas et il s’arrête quand il veut et où il veut sur son trajet, et vous écouterez « Panam Panam Panam« , d’Edith Piaf. La principale route entre l’aéroport et le centre ville est une 2×2 voies, peu de sécurité, les gens marchent le long, traversent (sur les passages piétons ou non), bref cela peut étonner.

En résumé, une petite ville à voir mais ne pas passer plusieurs jours pour la visiter.

Réagissez

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

mai 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.