Recette: la Normandiflette

18 juil 2010 par A demain, Pas de commentaire »

A demain vous donne une recette mélangeant ses deux régions

tartiflette normande normandiflette

La France possède une richesse gastronomique inévaluable. Ses produits du terroir apportent tellement de possibilités pour cuisiner et imaginer de nouveaux plats. Normand de sang, Savoyard de coeur, les deux régions offrent les ingrédients idéals (ou idéaux, les deux existent) pour concocter de délicieux plats. Comme on parle de gastronomie, la Savoie est associée à tous ses fromages, ses diots au vin blanc, à ses crozets, à sa polenta, à sa fondue ou encore à sa tartiflette. En Normandie, pays agricole et piscicole, on aime la bonne chère et le mot « light » n’existe pas dans notre patois (cela ne veut pas dire que nous avons tous du cholestérol ou que nous soyons obèses!). En effet, le cholestérol et les problèmes de surpoids ne viennent pas uniquement d´une mauvaise nutrition ou trop grasse. Il faut juste bien choisir les matières grasses, mangez des fibres et faire un minimum d´activité physique (il existerait aussi une arme anti-cholestérol, la chrononutrition). Le lait est la base de nos produits: le beurre, la crème fraiche (pas la 0% de matières grasses!) et ses nombreux fromages (dont le camembert, fromage français le plus connu au monde!). Deuxième produit de base en Normandie: la pomme. Présente dans de nombreux desserts, elle est plus utilisée pour la fabrication de boissons: cidre, pommeau, calvados.

L’idée de cette recette (qui a été testée et qui demande à être améliorée!) est de mélanger les deux richesses de mes deux régions. Ne disposant pas de tous les ingrédients, il fallait improviser mais c’est une recette facile à faire.

Ingrédients (pour 4 personnes ou pour 2 normands)

  • 2 belles pommes de terre (4 petites…enfin pour un normand!)
  • 2 oignons
  • 150 g de lardons
  • 150 g de crème fraiche (90% de matières grasses, de préférence et Made In Normandie!)
  • 1 camembert (un peu coulant mais pas trop et surtout au lait cru = fabriqué en Normandie et gardez l’étiquette pour les collectionner…c’est de la tyrosémiophilie, pour votre info)
  • 2 pommes (cueillies dans un des vergers normands)
  • 1 salade (pour mettre une touche de légèreté…)

Etapes

  1. Commencez par cuire vos pommes de terre à l’eau, histoire de les pré-cuire
  2. Faites dorer les oignons et les lardons dans la même casserole (un plus: ajoutez du calvados…et inspirez fort!)
  3. Beurrez votre plat de crème fraiche (ne pas hésitez!!!)
  4. Coupez vos pommes de terre en rondelles
  5. Faites des couches (pommes de terre, oignons/lardons, crème fraiche, pommes de terre…) -> vous pouvez ajouter des pommes coupées en lamelles
  6. Coupez votre camembert de part le flanc, de manière à avoir les croutes circulaires, puis disposez les au dessus, croutes visibles
  7. Mettre au four, chaleur tournante, 180°C pendant 10-15 minutes (le temps d’aller prendre un petit pommeau en apéro)
  8. Surveillez et sortez votre plat quand les croutes commencent à dorer!

Servir avec quelques feuilles de salade en accompagnement et des dés ou lamelles de pomme, un verre de cidre et savourez votre « Normandiflette« …

Pour digérer, un petit calvados

Réagissez

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.