Nicolas Sarkozy sur France 2, explications ou mensonges

11 juil 2010 par A demain, 1 commentaire »

A demain pour écouter l’intervention télévisée du Président de la République sur France 2

mensonge pinocchio et son nez long

Nicolas Sarkozy, le Président de la République française, sera interviewé à 20h15 sur France 2 pendant une heure sous forme de questions/réponses par le journaliste David Pujadas. L’émission spéciale doit être réalisée sur la terrasse de l’Elysée ou dans la bibliothèque si la météo ne le permet pas.

L’Elysée a expliqué que l’objectif de cet interview est « d’aborder tous les sujets qui intéressent les français » et que le Chef de l’Etat « donne le cap pour les semaines et mois à venir ». Mais Franck Louvrier (son conseiller communication) précise que « les trois quarts de son intervention vont vraiment porter sur le fond des gros dossiers. Il veut apporter des messages clairs sur les grandes réformes, avec une feuille de route pour les six mois à venir. Son idée, c’est de faire de la pédagogie et être bien compris au moment où on demande à tout le monde de faire des efforts ». La réforme des retraites est le projet phare de son quinquennat et sera présentée en Conseil des Ministres le lendemain 13 Juillet. Il y aura également le plan de rigueur adopté dans le cadre du prochain budget.

Mais l’actualité est marquée depuis près d’un mois à l’affaire Bettencourt/Woerth. Liliane Bettencourt est la troisième femme la plus riche du monde (selon Forbes), héritière et actionnaire majoritaire de L’Oréal, avec une fortune personnelle estimée à plus de 20 milliards de dollars. Eric Woerth est l’actuel Ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction Publique et a été Ministre du Budget, des Comptes Publiques et de la Fonction Publique en dès mai 2007, dans le gouvernement Fillon. Tous les deux occupent les devants de l’actualité dans un scandale politico-fiscale et une véritable affaire d’Etat. En effet, cette histoire de gros sous et de magouilles éclabousse Nicolas Sarkozy, qui aurait bénéficié de quelques euros, donnés gracieusement par une généreuse contribuable française.

Les sondages sont au plus bas et cette histoire inquiète, révolte et écoeure les français, il est donc temps au Chef de l’Etat de reprendre la main. Il devra abattre ses cartes sur les grands dossiers (réforme des retraites, mesures de rigueur pour réduire les déficits publics et ce scandale). Reprenons point par point:

  • Réforme des retraites: l’élément central est le recul de l’âge minimal de départ à la retraite de 60 à 62 ans. Il y a la durée de cotisation et de nombreux autres points qui ont amené les français dans la rue avec la grève du 27 Mai. La réforme est nécessaire si l’on veut sauver le système par répartition de nos retraites mais il faut prendre en compte tous les cas et l’égalité doit grandir et non diminuer.

  • Mesures de rigueur pour réduire les déficits publics: le train de vie de l’Etat doit être réduit et la ceinture serrée d’un cran car le déficit public atteint 8% du PIB (Produit Intérieur Brut), alors que le Traité Européen fixe la limite à 3%. Bruxelles a laissé un sursis jusqu’en 2013 aux nombreux mauvais élèves en matière de gestion du porte-monnaie public. Le gouvernement a donc annoncé des coupes budgétaires aux différents ministères. 7 milliards d’euros, répartis ainsi: 4 milliards d’euros sur les dépenses d’intervention, 1 milliard d’euros grâce au non-renouvellement d’un départ à la retraite de fonctionnaire sur deux, 1 milliard sur les dépenses de fonctionnement courant et 1 milliard sur les concours de l’Etat aux collectivités locales. Les détails arrivent au compte goutte mais les principaux visés sont la Culture, les budgets sociaux (aides au logement, allocation adulte handicap et aides médicales d’Etat), l’écologie et ses niches fiscales ou encore le secteur du BTP (Bâtiment et Travaux Publics).

  • Scandale Bettencourt/Woerth: les révélations de Médiapart, journal en ligne d’information généraliste, ont retourné le pouvoir. Sont-elles fondées? Sont-elles vraies? Qui a la vérité? Les enquêtes sont menées par le parquet, hiérarchiquement dépendant du pouvoir. Transparence, équité, vérité, seul un juge d’instruction est indépendant. Dans un monde d’élite et de privilégiés, la France vit en décalage, son pouvoir qui n’est plus crédible et son peuple qui n’a plus confiance dans l’exécutif (les deux tiers des français jugent leurs dirigeants corrompus, selon un sondage).

Le Président a passé son week-end à préparer son intervention mais fera-t-il un discours ficelé de A à Z, apportera-t-il des explications et des vérités (peu probable) ou jettera-t-il de la poudre aux yeux à tous les français pour masquer les mensonges?

« La politique des possibles est une nouvelle fois ramenée à la protection des plus riches, puis que eux seuls le valent bien » est une phrase, reprise d’un commentaire de Claude Askolovitch dans le Journal du Dimanche du 4 Juillet 2010. Il faut être réaliste et arrêter de se faire manipuler. Mais il ne faut pas pour autant tomber dans cette bassesse mais plutôt proposer des solutions et des actions pour le futur. Le monde avance et n’attend pas la France. Si la France fait la Une des presses internationales People ou des scandales (Bettencourt/Woerth ou l’équipe de France de football), il ne faut pas en être fier et continuer de nourrir cette désinformation en la consultant mais au contraire, consulter et soutenir les réussites (la première greffe totale du visage, le Tour de France de cyclisme, Lemaitre et son 9’98 au 100m pour les actualités les plus médiatisées).

A demain pour voir si la France peut briller à nouveau ou si la corruption remplacera le cliché du français avec sa baguette de pain et son béret. On ne dira plus French Kiss mais French Mafia (on est capable de voler la vedette aux italiens et aux russes!!! selon Google).

Un commentaire

  1. A demain dit :

    Après le show télévisé d´hier soir (suivi par plus de 6 millions de francais!), le président avait préparé son discours et n´a pas changé de cap. Il restera ferme sur les réformes et balaie les sujets d´actualité. Pas d´annonces, ni de vérités, les francais devront continuer de subir et de se taire.

Réagissez

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.