L’Homme, un Dieu de la Vie (une autre forme de HDV)

22 mai 2010 par A demain, Pas de commentaire »

Pas de High Definition Video dans cette article mais un HDV d’actualité qui fait débat.

Quand Dieu créa l’Homme, pensait-il qu’un jour l’Homme allait créer la vie (et Dieu…)???

La Bible est un Livre, regroupant un corpus de textes religieux du judaïsme (24 livres) ou du christianisme (autour de 40 livres). Dans le livre de la Genèse (premier livre de la Bible qui raconte la genèse de l’humanité), le chapitre 1-27 dit que « Dieu créa l’Homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme« . Quelque soit la croyance que l’on a, il y a bien eu un début de l’univers, de la Terre, de la vie et de l’Homme. Les Sciences n’expliquent pas tout et c’est là qu’intervient la religion. Mythe ou réalité, seul l’Histoire (ou Dieu) peut le savoir. Le débat n’est pas là mais plutôt dans ce que l’Homme a fait de la Vie et pour évoluer.

evolutions Homme

Il a su évoluer, se lever, grandir, s’adapter à son environnement, se nourrir, se sédentariser, cultiver la Terre, développer des connaissances et continue d’évoluer. Toutes ces découvertes et innovations ne sont pas toujours bien accueillies et surtout utilisées pour le Bien (encore un autre débat pour savoir ce qu’est le Bien…) de la Vie. La dernière prouesse technologique a été découverte aux Etats-Unis (comme beaucoup d’autres car il y a plus de facilités qu’ailleurs…mais toutes les idées ne sont pas qu’américaines, elles se sont juste exilées). Le biologiste Craig Venter a créé la première cellule vivante dotée d’un ADN entièrement synthétique. Je ne vais pas vous faire un cours de biologie (car ce n’est pas dans mes compétences mais vous pouvez avoir l’explication de ce pionnier).

Pour faire simple ce brave monsieur a ouvert la voie à la fabrication d’organismes artificiels. Il a pris une bactérie, lui a retiré sa séquence ADN (là où sont stockées toutes les informations génétiques), puis a demandé à son équipe de chercheurs de reproduire cet ADN. Avec cet ADN, fabriqué en laboratoire, il l’a introduit dans une autre bactérie dépourvue d’ADN. La réaction a été que la bactérie ressemblait à l’autre, en gros une étape importante dans la biologie de synthèse. Il s’agit là d’un modification du vivant et non une création. Mais il faut faire attention (comme tout progrès scientifique ou technologique) à ne pas se prendre pour un sorcier!!!

Cette découverte lance une véritable course à la création de bactéries pouvant agir sur la pollution (capture de dioxyde de carbone (ce CO2 et principal gaz à effet de serre), « nettoyant » de marées noires, nouveaux carburants propres, production de vaccins ou autre médicaments plus poussés, ingrédients alimentaires ou encore bactéries purifiant l’eau…). Mais attention, la biologie synthétique est encore mal comprise et à haut risque. Elle peut détruire pour faire le Bien mais aussi pour faire le Mal (armes biologiques ou destruction de la biodiversité naturelle). Comme toute innovation, il faut apprendre à la connaitre, mesurer ses impacts et surtout ne pas voir le Mal partout en appliquant un « principe de précaution » à tout va.

Réagissez

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

mars 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.