Coupe du Monde de football 2010 en Afrique du Sud, plus que du foot

10 juin 2010 par A demain, 2 commentaires »

A demain Johannesburg pour le début de cette compétition

Tous les fans de sport (enfin plus les fans de foot) attendent cet évènement. Organisée tous les 4 ans, la Coupe du Monde de Football débute demain en Afrique du Sud, pour une durée d´un mois. En Mai 2004, la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) a choisi un pays africain pour la première fois pour organiser cette 19ème édition. Pourquoi cette terre du football et du rugby (pour l´Afrique du Sud) n´a pas pu avant?

Petit retour en arrière en 1976, l´Afrique du Sud est en plein Apartheid depuis 1948 (terme qui signifie « séparation » en afrikaans). Les « blancs » au pouvoir imposent une politique de ségrégation raciale, divisant la population en 4 catégories: les blancs, les indiens, les coloured (ou métis) et les noirs (ou bantous). Ce classement hiérarchique est montré du doigt par la communauté internationale et l´organisation d´un évènement, tel que la coupe du monde, est totalement exclut par le président de la FIFA de l´époque (Joao Havelange). Au début des années 1990, les choses changent et le président sud-africain du moment (Frederik De Klerk) décide de mettre fin à ce régime de souffrance. L´emblème de la résistance à cette oppression du pays sort de l´ombre et des prisons, Nelson Mandela. Il reçoit en 1993 le prix Nobel de la Paix et devient en 1994 le premier Noir, Président de la République d´Afrique du Sud.

logo coupe monde football 2010 FIFA

Le jour est enfin venu et, à l´âge de bientôt 92 ans, Nelson Mandela devait être présent pour les premières minutes du match d´ouverture entre le pays hôte, l´Afrique du Sud et le Mexique. Mais un contre-temps tragique vient de toucher la famille Mandela. Son arrière petite-fille est décédée dans un accident de voiture. Elle avait 13 ans, une vie volée par un chauffard ivre. Cette triste nouvelle touche l´évènement avant de commencer. Mais les médias diffuseront la cérémonie d´ouverture qui sera suivie par 4 milliards de télespectateurs et permettra de faire découvrir ce pays, ces habitants et cette ferveur. Les membres du Comité Exécutif de la FIFA et son président Joseph Blatter ont lançait un progamme « Gagner en Afrique avec l´Afrique« , le 7 juillet 2006, avec un budget de 70 millions dollars. Ce programme est soutenu par l´ONU et l´Union Européenne, dont le but est d´oeuvrer pour un changement social, en construisant 20 centres « Football for Hope » consacrés à la santé publique, à l´éducation et au football. Mais est-ce que tout est aussi parfait et bénéfique pour le pays et ses habitants?

La FIFA débarque avec une prospérité insolente et son mode de fonctionnement est plus que douteuse. Plusieurs journalistes ont enquêté sur le système de la FIFA et toutes les multinationales partenaires et organisations mafieuses, présentes pour tirer des bénéfices maximum. Il est vrai que beaucoup d´argent a été investi dans la construction des stades et autres infrastructures mais derrière ce décor de rêve se cache une pauvreté. Les quartiers pauvres ont été nettoyés, ses habitants expulsés et le commerce régulé de façon mafieuse, notamment avec des pots-de-vin. Dans un pays qui souffre d´une forte criminalité (vols, attaques à main armée, cambriolages, meurtres …), la sécurité déployée est une véritable forteresse, un Etat de siège. Les policiers et militaires sont là pour assurer la bonne santé des 32 équipes nationales et le gouvernement est plus soucieux de ces quelques centaines de personnes que des 4,2 millions de sud-africains (soit 8,8% de la population) vivant sous le seuil d´extrême pauvreté.

Le sport business impose son pouvoir et masque tous les autres problèmes du Monde (plus important que ce spectacle à paillettes???). « La Coupe du Monde est une aliénation planétaire«   aurait pu être un sujet pour l´épreuve de Philosophie du bac 2010.

A demain pour France-Uruguay et n´oubliez pas d´ouvrir les yeux

2 commentaires

  1. BJ dit :

    Le système pourrait parfaitement être comparé à celui de l’exposition universelle en Chine quand tu parles de nettoyage de quartiers. Le visage du pays hôte doit correspondre à ce que l’opinion internationale attend et pas à ce que qu’il est vraiment … ainsi va le monde !

  2. A demain dit :

    Et oui triste réalité que la paraitre et non l’être. Il faut avoir avant d’être. La France organisera en 2016 l’Euro de football. Le gouvernement et les organisateurs mettront-ils des trains privés à disposition pour éviter une grève ou des retards de la SNCF? Emploieront-ils des jeunes maitrisant les langues étrangères? Passeront-ils au karcher les banlieues? La police et l’armée seront-ils mobilisés pour assurer la sécurité des footballeurs?
    Quel est le visage de la France qu’attend l’opinion internationale? Je voudrais bien avoir un avis d’un étranger…

Réagissez

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.