Banque et argent digitalisés

16 juil 2010 par A demain, Pas de commentaire »

A demain tient ses comptes en banque mais n’a plus l’odeur de l’argent

argent banque en ligne

On associe souvent la banque à un établissement où l’on va chercher ou gérer son argent. La banque est un véritable commerce, où l’on échange, on achète, on vend, dans le but de gagner de l’argent. L’histoire de cette activité remonte à près de 3 000 ans avant Jésus-Christ, en Mésopotamie. Le mot « banque » est apparu au Moyen-Âge et est un dérivé de « banca » en italien, qui désigne le banc en bois sur lequel les changeurs de monnaie exerçaient leur activité. Puis dès la Renaissance, les premières banques publiques, les premières banques privées et même les premières bourses connaissent une expansion importante en Europe et c’est le début du papier-monnaie. Le Premier Consul Napoléon Bonaparte crée la Banque de France, le 18 janvier 1800. Le 19ème siècle est une période de croissance et c’est l’âge d’or des banques, qui développent la monnaie fiduciaire (instrument financier dont sa valeur repose sur la confiance du public) et la monnaie scripturale (monnaie créée par les banques souvent identifiée par des dépôts d’argent sur un compte bancaire). L’économie se développe et les systèmes bancaires s’organisent pour devenir de véritables établissement de crédit. Ils peuvent recevoir des dépôts d’argent, accorder des crédits, proposer des produits financiers (livrets d’épargne, actions en Bourse, assurances vie…) ou encore offrir des moyens de paiement (chèques, cartes de crédit…).

Mais la banque a encore connu des changements. Fini les bas de laine ou l’argent sous les matelas. Fini le livret en papier où toutes les transactions sont imprimées dans une vieille machine. Fini donc la cohue des premiers jours du mois de Janvier où tous les épargnants venaient inscrire les intérêts qu’ils avaient gagné avec leur livret d’épargne. Les guichetiers sont devenus des dinosaures et sont reconvertis en conseillers de clientèle, chargés de clientèle, bref des vendeurs de produits financiers. Les banques en ligne se développent, il n’y a plus de contacts directs avec un conseiller ou une conseillère financière. En 2009, 88% des Français possède au moins une carte bancaire et 24% deux ou plus. Pas surprenant que 8,14 milliards d’euros de paiement et de retrait sont effectués avec la CB (Carte Bancaire). En 10 ans, le nombre de transactions par CB a plus que doublé. C’est un moyen qui est pratique, sûr, simple, international (ou presque…) et rapide pour payer presque tout (vos courses au supermarché, vos achats dans les divers magasins, votre repas au restaurant, votre nuit d’hôtel…). Avec Internet, vous pouvez payer tous vos achats, en toute sécurité lorsque le site est protégé (https ou le logo d’un cadenas).

Bref, toutes les transactions sont de moins en moins matérialisées. Les pièces de monnaie et les billets de banque sont encore dans nos porte-monnaies ou portefeuilles. Mais l’argent est digitalisé et de plus en plus avec Internet. Le stockage est de moins en moins dans des coffres-fort. Les actions en Bourse vont de pays en pays, les devises s’échangent d’euros en dollars, de dollars en yens, de livres en euros. Les échanges sont numérisés et les « erreurs » ou les magouilles peuvent être « dissimulées ». Les risques pris sont énormes et touchent toute la planète, en plongeant certaines économies dans le rouge et créant une crise financière. Le système financier est une immense machine difficile à réguler et à contrôler. Les nouvelles technologies apportent des possibilités supplémentaires de digitaliser l’argent, notamment avec les téléphones portables, qui seront bientôt un moyen de paiement comme la carte bancaire.

Est-ce que tout le monde y passera, ce n’est pas sûr…les générations sont de plus en plus numériques mais il y a encore des réfractaires au progrès et surtout sur le thème de l’argent (souvent tabou en France…).

Et vous, l’argent digitalisé, vous la sentez comment?

Réagissez

Suivez moi !

Follow Me! Follow Me!

A demain

mars 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Liens

A contacter

Nicolas Lecornu, auteur du blog A Demain.

nikola.c.moi[@]gmail[.]com pour m'écrire.